Tour d’horizon sur les couteaux à fromage

Pas de commentaire
Couteaux à fromage : lesquels choisir selon les fromages ? Nos Conseils

Pour les fins gourmets et gastronomes, présenter son plateau de fromages avec un couteau de chef est un réel plaisir. Toutefois, il existe de nombreux types de couteaux à utiliser pour déguster ce genre d’aliment. En effet, chaque variété de fromages appelle un couteau spécifique. Cela permet d’avoir de belles tranches bien régulières. Mais comment savoir quel type de couteau il faut utiliser ? C’est ce que nous allons essayer de répondre à travers ces quelques lignes.

Pourquoi est-il nécessaire d’utiliser différents couteaux à fromage ?

Pour les fins gourmets et gastronomes, présenter un plateau de fromages avec un couteau de chef est un réel plaisir. D’ailleurs, le fait d’utiliser différents types de couteaux à fromage ne s’arrête pas aux bonnes manières et à l’art de la table.

Concrètement, la lame et l’ergonomie de chaque couteau sont étudiées pour procéder à des coupes nettes en fonction de la texture et de la forme du fromage. En effet, la diversité des fromages exige l’utilisation de couteaux différents selon le type de pâte (dure, souple, coulant, friable, moelleux…).

Par exemple, pour une pâte qui s’effrite, mieux vaut privilégier une lame large qui permettra de récupérer tous les morceaux. Pour une pâte moelleuse, au contraire, la lame doit être fine pour ne pas rester collée à la pâte.

Quel couteau pour quel genre de fromage ?

Pour les fromages fondus et crémeux

L’ustensile idéal pour tartiner du fromage frais est le couteau tartineur encore appelé le couteau à beurre. Les fromages très coulants et crémeux pourront quant à eux être servis directement à la cuillère !

Pour les pâtes molles et souples

Pour découper vos fromages à pâte molle (Saint Nectaire, Brie…), optez pour le couteau recourbé traditionnel. Peu large, il évite que la pâte se colle sur la lame. Sa double pointe est idéale pour piquer le morceau et le mettre facilement dans l’assiette. Ce couteau existe aussi en petite taille (équivalente à celle d’un tartineur) on l’appelle le couteau fromagette.

Pour les pâtes semi-dures

Lorsque la texture de la pâte se raffermit et que le fromage présente des dimensions plus conséquentes, des lames pleines et fines sont parfaitement adaptées. Idéalement, elles devront être d’autant plus longues et larges que le fromage. Cela concerne principalement la raclette, le comté, la tomme de brebis…

Pour les pâtes dures ou friables

Le couperet est idéal pour vos fromages à pâte dure ou friable. Il est doté d’une lame épaisse et large, ce qui permet un découpage facile et précis. Ce type de couteau permettra également à vos invités de se servir en toute aisance. Beaufort, Emmental, même les tommes les plus affinées ne lui résisteront pas !

Par ailleurs, notez que la meilleure façon de couper des fromages fragiles est le fil à beurre. Les fromagers disposent d’un très bel outil : la Roquefortaise. Mais pour nous, les petites lyres feront parfaitement l’affaire ! Si vous n’en avez pas, c’est un couteau ajouré qu’il faudra utiliser.

Pour les pâtes extradures

Découper un parmesan ou une boule de mimolette extravieille peut vite virer au cauchemar si l’on n’utilise pas les bons outils ! Il est indispensable d’utiliser des couteaux lourds et épais pour pénétrer la pâte. Une autre alternative ? L’usage d’un poinçon qui permet de débiter de beaux morceaux de fromage. Parfait pour l’apéritif !

Comment réaliser des découpes artistiques ?

Pour stimuler votre créativité et vous distinguer, de multiples outils, souvent empruntés aux cuisiniers et pâtissiers, vous permettent de réaliser des découpes originales.

  • Les billes de fromages sont parfaites pour l’apéritif. Mais comment les réaliser ? Servez-vous d’un emporte-pièce. Cette technique est idéale pour le Beaufort, l’Esquirrou ou encore la tomme de brebis tendre.
  • Les fromages en fleur donneront également du cachet à votre plateau d’apéritif. Pour ce faire, munissez-vous d’une girolle. C’est un outil suisse par excellence, utilisé notamment pour la découpe de la Tête de Moine, mais aussi toutes les pâtes pressées non cuites de format proche. Et pourquoi ne pas sculpter une rosace sur une pâte dure ? Vous n’aurez besoin que d’une gouge ! Exercez votre talent sur une mimolette vieille ou extravieille, un gruyère suisse ou un gouda.

Afin d’éviter toute interaction de goût entre les fromages, pensez à nettoyer votre couteau à fromage après chaque découpe. Vous pouvez aussi prévoir plusieurs couteaux sur votre plateau de fromages. Ainsi, vous découvrirez le goût subtil de chaque fromage pour une dégustation réussie ! Plusieurs boutiques spécialisées dans les arts de la table proposent des trousses de couteaux pour le service du fromage. Il existe également les fourchettes spéciales permettant de maintenir vos fromages sur le plateau lors de la découpe. Vous trouverez également un large choix de modèles sur internet.

Category: Cuisine / Gastronomie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu