Vous faites partie des amateurs de viande rouge ? Grâce à sa saveur exceptionnelle, la viande de bœuf peut se revendiquer comme étant la plus savoureuse du monde. Servie cuite, saignante ou à point, la viande rouge offre toujours un goût inégalable. Les pièces les plus tendres du bœuf à savoir le filet, la côte et l’onglet sont tout particulièrement appréciées.

Le filet de bœuf, une tranche fine de viande tendre

Le filet de bœuf est un muscle situé dans la région lombaire. Entier et non paré, il pèse environ 3 à 4 kilos. Dans les boucheries spécialisées dans la viande de bœuf de qualité comme le site https://bonjourlebon.fr, vous trouverez des morceaux de 150grammes de filet de bœuf bio en provenance directe du producteur. À noter que cette tranche fine est tout à fait différente du filet mignon de bœuf, localisé le long des premières vertèbres dorsales. Au moment de l’achat, privilégiez un filet de bœuf bien rouge et brillant.

Comment cuire cette pièce tout en gardant sa tendreté ? Pour sublimer votre filet de bœuf, sortez-le de votre réfrigérateur et laissez-le reposer avant la cuisson. En agissant ainsi, vous préservez sa saveur et évitez qu’il ne devienne dur et sec. Après la cuisson, recouvrez la viande d’une feuille d’aluminium pour l’attendrir encore plus. Quant au temps de cuisson, cela dépendra de vos goûts, selon que vous l’aimez bleue ou à point ! Un peu de sel, un tour de poivre, et hop !

L’entrecôte, aussi moelleuse que goûteuse

L’entrecôte, un muscle recouvrant les vertèbres dorsales du bœuf, provient du milieu de train de côte, entre le faux-filet et les basses côtes de cet animal. Elle est dépourvue d’os, et elle pèse jusqu’à 600 grammes. Outre sa tendreté, elle est caractérisée par le gras qui l’entoure. Ainsi, quand vous poêlez ce morceau, vous n’avez pas nécessairement besoin d’ajouter d’autres matières grasses.

Servie bleue ou saignante, cuite au barbecue ou au four, cette viande reste succulente et riche en goût. Elle est surtout parfaite pour une grillade. Pour faire cuire votre entrecôte à la perfection, il faut la laisser reposer avant la cuisson. Ensuite, assaisonnez-la avant de la mettre sur la poêle. Pour retourner l’entrecôte, évitez d’utiliser une fourchette. Servez-vous plutôt d’une pince ou d’une spatule. Le temps de cuisson sera compris entre 3 à 7 minutes.

Le rumsteck, une pièce fine délicieuse

Le rumsteck, que l’on connait aussi sous les termes aloyau et rosbif, est une pièce provenant des cuisses du bœuf. Très maigre, il est tendre et savoureux. Il répond à toutes vos envies. Ainsi, vous pouvez le rôtir pour le dîner ou le préparer pour en faire des brochettes. Quoi qu’il en soit, cette pièce est beaucoup plus savoureuse quand elle est servie saignante, avec quelques brins de persils, du sel et du poivre.

Pour que le rumsteck préserve son goût unique, il ne faut jamais le laisser plus de deux jours dans le réfrigérateur. Et pour qu’il garde sa tendreté, enveloppez-le dans du papier sulfurisé. Après sa cuisson, il ne faut pas tout de suite le déguster. Il faut lui laisser un temps de repos.

Category: Cuisine / Gastronomie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu