Nez bouché : que faire ?

Pas de commentaire
Comment se déboucher le nez ? Nos conseils et astuces

C’est vraiment inconfortable de se retrouver avec le nez bouché, pire les deux narines à la fois. C’est une sensation désagréable qui peut être très vite agaçante. Le nez qui coule à n’en point finir, des éternuements répétés, des maux de tête, la fièvre, la fatigue… Bref de quoi vraiment vous gâcher la journée et perturber votre sommeil. Pourtant, il existe des solutions simples, pratiques et surtout très efficaces.

Menez une bonne hygiène de vie

On ne le dira jamais assez avoir une bonne hygiène de vie s’avère toujours bénéfique pour l’organisme. Fumer par exemple va considérablement augmenter le risque d’inflammation des sinus nasaux et empêcher une bonne respiration. Pareil pour les environnements qui abondent de fumée.

Hydratez-vous

Des muqueuses nasales mal hydratées produisent peu de mucus. L’air respiré n’est donc plus humidifié. Les muqueuses s’irritent facilement, grossissent et obstruent le conduit nasal. Buvez donc régulièrement. Il peut s’agir de jus de fruit, de boissons, de thé, de tisane ou tout simplement de l’eau. Si la sensation de nez bouché est suivie de mal de gorge, il est recommandé de prendre des boissons chaudes mélangées si possible avec un peu de miel. Vous pouvez aussi infuser une cuillère à soupe de gingembre râpé dans une tasse d’eau chaude. Le gingembre est reconnu pour son traitement efficace contre le rhume. Certes, il existe plusieurs recettes mais la meilleure manière est de l’utiliser en décoction, sous forme de tisane.

Respirez les effluves de vapeur

Même si ça déplaît à certains l’inhalation reste quand même une astuce très efficace contre la congestion nasale. Mieux encore, elle dégage tout l’ensemble des voies respiratoires. Prenez une huile essentielle de votre goût ; eucalyptus, menthe, romarin ou thym. Mélangez 4 à 6 gouttes d’huile essentielle dans 150 ml d’eau chaude (Vous pouvez aussi bouillir du vinaigre). A l’aide d’une serviette, recouvrez la tête du bol d’eau bouillante pour ne pas laisser la vapeur s’échapper. Attention à ne pas trop vous approchez de la préparation, cela pourrait vous brûler le visage. Respirez ensuite profondément les effluves de la vapeur pendant 15 minutes. Je vous assure que vous pouvez maintenant respirez un bon coup.

Compresse ou mouchoir

Pour cette recette, trempez une petite serviette dans de l’eau chaude, essorez-la puis, posez-la sur votre front et le nez. Cela apaise la douleur et permet à la morve de couler librement.

Vous pouvez aussi versez quelques gouttes d’huile essentielle dans un papier mouchoir et inhaler régulièrement. C’est très pratique pour le travail ou quand vous vous réveillez en pleine nuit.

Prenez un bain chaud

Cette astuce rejoint le principe de la chaleur favorable à la décongestion du nez. En effet une douche chaude produira le même effet que votre bol d’eau bouillante ou de votre compresse chaude. Il serait donc préférable de couper quelques tranches de gingembre dans l’eau pour un résultat plus optimal.

L’oignon

L’oignon est réputé pour traiter les infections et les inflammations. Idéal donc pour soigner votre nez bouché. Comment l’utilisez ? Il vous suffira juste de le couper en deux et de le respirer tout simplement. Ça marche comme par magie ! Un petit bonus, mettez une moitié à vos chevets afin de le respirer toute la nuit.

Citron ou eau salée

Mélangez quelques gouttes de citron dans une coupelle d’eau. Approchez votre nez le plus proche possible et aspirez un peu le contenu dans une narine. Puis rejetez par la même narine. Inutile de vous rappeler que vous ne devez pas rejeter l’eau dans la coupelle, un lavabo ferait l’affaire. Reprenez avec la seconde narine et soyez sans crainte si l’eau vous remonte jusqu’à la gorge. Ce n’est pas grave. Répétez l’opération un certain nombre de fois. Pour faciliter l’aspiration vous pourrez fermer la narine libre.

C’est le même processus avec l’eau salée. Néanmoins une petite indication très importante. Prenez 9 grammes (soit l’équivalent d’une cuillère à café) pour 1 litre d’eau. Votre nez ne supporterait pas une eau trop salée.

La dernière carte

Si votre mal persiste, tentez ces deux méthodes ultimes.Premièrement pressez et appuyez la racine de votre nez (au milieu des deux sourcils) à l’aide de l’index et de votre pouce. Maintenez fortement puis masser vers le bas tout en connectant la pointe de votre langue au palais. Au bout de 20s vous vous sentirez beaucoup mieux.

La deuxième méthode consiste à basculez légèrement la tête en arrière et de pincer hermétiquement le nez. Vous allez sûrement vous dire que dans votre état c’est carrément du suicide. Eh bien c’est l’idée même de cette méthode ! En coupant la respiration le plus longtemps possible vous allez faire croire au cerveau que vous êtes en situation de mort. Par l’instinct de survie le cerveau va libérer les sinus et vous pouvez alors respirer normalement. Qui a dit que le corps humain n’était pas une superbe machine.

Category: Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu