Artiste, opérant au cœur de la nature, le paysagiste s’occupe principalement de l’aménagement des espaces verts. Son art l’amène à sublimer les cadres de vie qu’ils soient du domaine public ou privé, par l’introduction de la nature. Une nature travaillée à travers des designs variés afin de révéler toute sa splendeur. Plongez au cœur de ce métier passionnant à travers la découverte de ses différentes missions.

Le paysagiste : une diversité de profils et de missions

Le terme paysagiste englobe en réalité plusieurs corps de métiers. Ainsi, en cas de besoin de paysagiste à Menton par exemple, il est préférable de recourir à une entreprise qui regroupe en son sein diverses équipes professionnelles spécialisées dans l’aménagement, le suivi et l’entretien de votre jardin. En effet, au sein du corps des paysagistes, on distingue le paysagiste concepteur, le technicien paysagiste et l’ouvrier paysagiste.

Le paysagiste concepteur, l’architecte des aménagements paysagers

C’est au paysagiste concepteur que revient la responsabilité d’identifier les contraintes techniques en rapport avec le terrain d’accueil des travaux. Il le fait à travers des études du sol, du climat, de la végétation… Il s’occupe de la conception intégrale à partir des résultats de l’étude et d’un cahier des charges du projet d’aménagement d’un espace donné.

Tout comme un architecte de bâtiment, il réalise des croquis, des plans en tenant compte des spécificités techniques relevées. Il peut exercer en tant qu’expert indépendant ou travaillé au sein d’un cabinet spécialisé en aménagement. Il peut aussi être employé par l’État.

Pour prétendre à l’exercice de ce métier, il faut un BAC+5 dans une spécialité liée aux travaux paysagers.

Le technicien paysagiste, le chef d’orchestre des ouvriers paysagistes

Il est en charge de l’organisation des travaux liés à la réalisation des divers plans d’aménagement. Pour cela, il est amené à encadrer l’équipe d’ouvriers paysagistes sur le terrain à travers toutes les étapes. Il s’assure de l’évolution normale des travaux et de l’approvisionnement nécessaire en végétaux et autres matériels indispensables.

Pour prétendre au métier de technicien paysagiste, il faut avoir un Bac pro ou BTSA en aménagements paysagers.

L’ouvrier paysagiste, l’expert de la mise en œuvre

Il s’occupe généralement de la mise en œuvre des travaux liés à la préparation des sols, au terrassement et à la plantation. Il réalise également les travaux de maçonnerie, de plomberie et d’électricité/éclairage liés à l’aménagement d’un espace vert. Et quand tout est en place, c’est aussi à lui que revient la tâche de l’entretien des végétaux à travers l’arrosage, le taillage, le traitement des plantes…

Pour être ouvrier paysagiste, il faut avoir, soit un CAP ou équivalent ou un BAC ou équivalent dans un domaine lié à l’aménagement paysager ou au métier agricole.

Réussir en tant que paysagiste demande entre autres :

  • De la créativité associée à un sens affiné de l’esthétique pour concevoir et un espace vert en toute harmonie ;
  • De la rigueur, de la minutie et un bon sens de l’organisation pour programmer les travaux et se conformer au planning ;
  • Un bon esprit d’équipe et une certaine aisance relationnelle afin de bien gérer les collaborations avec les autres équipes de professionnels associées ;
  • Une bonne résistance physique pour l’exécution des travaux à l’extérieur qui nécessitent souvent de l’endurance et parfois une exposition à de rudes conditions climatiques.

En définitive, en tant que professionnel des espaces verts, le paysagiste peut être soit un ouvrier paysagiste, un technicien paysagiste ou un paysagiste concepteur. Ainsi, selon sa formation, il aura pour mission soit de mettre en œuvre les travaux, de les superviser ou d’étudier leur faisabilité, d’imaginer et de concevoir les plans à suivre.

Category: Jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu