La compétition automobile est un sport dans lequel des pilotes s’affrontent avec des véhicules durant des courses réglementées. Il en existe plusieurs disciplines célèbres. Si vous êtes passionné par ce sport, il faut avoir les bonnes informations, connaître les détails importants et faire la part des choses. Quels sont les paramètres qui distinguent la pratique en tant que loisir de celle en compétition ? Nous vous en disons davantage sur le sujet.

Quelles sont les règles en compétition automobile ?

Il existe plusieurs différences entre la pratique en compétition et celle sous forme de loisir en sports automobiles. Le rallye par exemple est une discipline qui consiste à réaliser un parcours unique. Vous trouverez également des types de courses dans lesquelles il vous faudra suivre différents trajets afin d’aboutir à un même point de rassemblement. Pour y participer, vous devez remplir un certain nombre de conditions. Vous pouvez par exemple équiper votre véhicule en fonction des recommandations de sites spécialisés, selon gt2i.com par exemple, il vous faudra certains éléments spécifiques que vous retrouverez sur leur boutique en ligne, pour répondre aux normes du rallye.

Par ailleurs, vous devez être âgé de 16 ans au minimum pour pratiquer cette discipline. Que vous soyez seul ou en équipe, vous devez présenter un certificat de non-contre-indication au sport automobile ou une licence délivrée par une fédération accréditée. Aussi, pour les courses qui nécessitent un copilote, il est impératif d’avoir les deux membres à bord du véhicule. D’autres règles existent et varient selon les compétitions automobiles. Ainsi, la conduite pour les loisirs ne nécessitant que quelques règles de sécurité pour la conduite sur circuit est différente de la compétition automobile qui nécessite de remplir divers critères obligatoires.

Que savoir de l’homologation ?

L’homologation est obligatoire pour les circuits qui accueillent les compétitions automobiles. Pour modifier le trajet de l’événement, vous devez également obtenir une nouvelle convention. Les participants doivent porter des combinaisons autorisées pour la pratique de la discipline en question.

Les autres accessoires tels que le casque et les dispositifs de protection doivent être réguliers. Concernant votre véhicule, il doit être conforme aux lois en rapport avec les exigences techniques applicables aux sports automobiles. Il doit donc avoir les équipements obligatoires et faire l’objet d’un contrôle intégral pour être apte à la compétition.

Par ailleurs, il convient de notifier que l’homologation diffère en fonction des accessoires que vous vous procurez et aussi selon la discipline. En respectant ce critère, vous êtes sûr de faire une course dans les règles. C’est un détail qu’il faut prendre en compte même pour une pratique sous forme de loisir.

Quels sont les réglages mécaniques à prendre en compte ?

Pour faire une compétition automobile, vous devez faire plusieurs paramètres mécaniques qui diffèrent de la pratique en loisir. D’abord, vous devez contrôler votre amortisseur et régler sa rigidité. Cela permettra d’impacter la motricité de votre véhicule. De cette manière, ce dernier sera adapté à la déformation du sol et vous améliorerez votre performance.

Ensuite, il vous faudra agir sur le freinage. Cela servira à faire un bon transfert de charge de l’arrière de votre voiture vers l’avant. Enfin, vous devez vérifier l’état du moteur avant de prendre le volant.

En résumé, plusieurs détails divergent concernant la pratique des sports automobiles comme loisir et en compétitions. Il est important de prendre connaissance de ces paramètres avant de participer à une course.

Category: Automobile / Transport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu