Vous projetez d’investir dans l’immobilier mais hésitez sur le type de bien sur lequel miser ? C’est une problématique à laquelle sont souvent confrontés les investisseurs immobiliers. Entre l’immobilier neuf et l’immobilier ancien, difficile de faire un choix simple. Dans cet article, nous vous présenterons les avantages de ces deux types d’investissement.

Les raisons d’investir dans l’immobilier neuf

Autant le dire d’entrée de jeu, il y a plus d’avantages à investir dans l’immobilier neuf que dans l’ancien. En investissant dans l’immobilier neuf, vous bénéficiez d’une construction dans l’air du temps. De fait, au nombre des intérêts d’investir dans le neuf à Lyon ou dans la plupart des grandes métropoles de l’Hexagone, figure l’assurance de bénéficier d’une construction aux performances énergétiques optimales, réalisée avec des matériaux de dernière génération dans le respect de la RT 2012. Lyon en particulier connaît une forte croissance qui attire les investisseurs.

Par ailleurs, vous bénéficiez aussi des garanties artisan comme la garantie décennale, la garantie dommage ouvrage, la garantie biennale. Vous êtes ainsi assuré de ne pas avoir à investir dans votre nouvelle construction une fois que vous l’aurez réceptionnée. De plus, les frais de notaire sont réduits dans le cadre de ce type d’opération : ils sont généralement de 2 à 3% du prix du bien, contre environ 8% dans l’ancien.

Un autre avantage important du neuf est le traitement fiscal. Si vous investissez dans l’immobilier neuf, vous bénéficierez de nombreux avantages notamment fiscaux, à la faveur des dispositifs Pinel et Censi-Bouvard. En Pinel par exemple, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% du prix d’achat du bien immobilier, si vous le louez. En location LMNP, la loi Censi-Bouvard quant à elle vous fait gagner en impôt environ 11% du prix d’achat du bien immobilier. En sus, une exonération des taxes foncières vous est assurée sur 2 ans.

Les avantages d’investir dans l’ancien

Malgré tous ces avantages pour le neuf, l’immobilier ancien a toujours les faveurs de certains investisseurs. Une telle position peut se justifier par de multiples raisons. Parmi celles-ci, le prix réduit des biens immobiliers anciens, leur disponibilité immédiate et leur emplacement. Dans la majorité de cas, les biens immobiliers anciens sont situés dans des zones stratégiques, présentant de nombreuses commodités pour votre quotidien. De même ils sont disponibles dès que la vente est actée.

Cependant, l’immobilier ancien nécessite très souvent des travaux de rénovation après l’achat. Selon les caractéristiques du bien, les travaux de rénovation peuvent s’avérer très onéreux. A la fin des travaux, lorsque vous faites le compte, vous pouvez vous rendre compte que le coût total de revient du bien est plutôt important et que dans le neuf, vous auriez sans doute faire une meilleure affaire.

Si les biens anciens conservent beaucoup de cachet, un côté culturel et traditionnel, d’un point de vue énergétique ils sont loin d’être de bons choix. Ce sont généralement des constructions voraces en énergie, qui ne vous garantissent pas toujours un confort thermique conséquent. En outre, ces constructions anciennes ne respectent pas toujours les normes techniques et environnementales. L’immobilier neuf, au regard de ses atouts, reste actuellement l’investissement immobilier le plus rentable.

Category: Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu