La France compte plus de 4 millions de passionnés de pêche, dont 1,5 million de pêcheurs en eau douce. Le choix se révèle d’autant plus large en termes de spots. L’indice de pêchabilité sera d’une grande utilité pour déceler les lacs ou les fleuves les plus poissonneux. En sus, découvrez les secrets des pêcheurs aguerris.

Repérer les bons spots pour une pêche réussie

Tout pêcheur doit savoir que l’indice de pêchabilité varie d’une rivière, d’un lac ou d’un étang à l’autre. Vous en saurez davantage sur les meilleurs spots en consultant des livres, des magazines spécialisés. Autrement, pensez à vous renseigner auprès des communautés de pêcheurs en ligne. Dans un même temps, repérez les revendeurs d’appâts comme leurredelapeche.fr, un e-commerce de matériel de pêche. En sus, faites des recherches plus approfondies auprès des associations de pêche. Profitez-en pour demander des photos des plans d’eau les plus poissonneux. Vous pouvez même réaliser des repérages afin de déceler la présence de nénuphars, d’arbres abattus, d’empilement rocheux. Ces zones sont particulièrement propices pour pêcher la perche, le brochet, le black bass et autres poissons carnassiers.

Connaître les heures propices pour pêcher

Pour devenir un pêcheur aguerri, il faut choisir le bon moment dans la journée ou le soir pour passer à l’action. En effet, les poissons sont plus actifs le matin et le soir. Si vous ne voulez pas rentrer bredouille, évitez de pêcher entre 13h30 et 15h30. Vous avez plus de chance d’attraper un bon coup de soleil. Et pour la petite astuce, prévoyez toujours un plan B. Autrement dit, si le spot que vous avez choisi ne donne rien vers la mi-journée, déplacez-vous vers un autre plan d’eau. Autant que possible, mieux vaut traquer le brochet ou encore la perche au lever du jour.

Choisir l’appât en fonction de l’espèce de poisson

Ce n’est pas un secret, tout bon pêcheur choisit son appât en fonction de l’espèce de poisson et des particularités du plan d’eau. Pour le Black Bass, utilisez des langoustes ou des vers en plastique souple. En outre, les appâts de sacs de sable ou les platines sont préconisés pour pêcher en rivière. Vous optimiserez ainsi vos chances d’attraper les carnassiers comme le sandre qui prolifère dans la vallée de Dordogne. Et pour ceux qui souhaitent pêcher la truite en lac, nous leur recommandons les appâts tels que les œufs de saumon, les vers de rosée. Vous pouvez même opter pour les guimauves.

Se renseigner sur la météo

La météo figure parmi les paramètres qui déterminent la réussite ou non de votre partie de pêche. Il faudra aussi tenir compte de la température de l’air, de la pression atmosphérique qui prévaut et de la température de l’eau. Vous pourrez ainsi sélectionner les leurres et adapter les techniques de pêche en fonction des aléas climatiques.

Prévoir des vêtements adaptés

Comme vous évoluerez en pleine nature, pensez à vous habiller confortablement. Prenez des vêtements qui vous protégeront des coups de soleil. Mettez également un chapeau et appliquez un écran solaire. Attention, pensez à vous nettoyer les mains après l’application du produit. Les poissons ont un odorat très fin et se méfient des odeurs inhabituelles comme celle de la crème solaire ou de l’antimoustique. Ajoutez un imperméable et des bottes à votre attirail.

Category: Loisirs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu